Remonter en surface

Rédigé par Ambre Nébuleuse 1 commentaire
Classé dans : Babillage Mots clés : ambre, nouvelle, roman, urgence abyssale, organisation

Cela faisait plusieurs semaines que je n’ai pas donné de nouvelles, ni sur mon blog, ni sur les réseaux sociaux. Si vous avez lu le précédent billet, cela ne vous aura certainement pas surpris. Aujourd’hui, je me sens mieux, plus vivante. J’ai enfin pu mettre un peu de distance avec certaines choses et reprendre des forces. Pour l’instant du moins. C’est donc une belle occasion, pour moi, de reprendre certains projets laissés un peu à l’abandon, comme l’écriture !

La Spiritiste : en chantier

Je profite de mes pauses déjeuner, lorsque c’est possible, pour reprendre cette nouvelle. La fin arrive de façon un peu brutale, il y a beaucoup de questions qui restent en suspens qui méritent que je me replonge dedans. Il est vrai que cette nouvelle a été écrite un peu vite, à une période où je n’allais pas forcément très bien, et où un membre de ma famille nous a quitté de façon un peu rapide. Même en sachant qu’elle avait quatre-vingt quatorze ans, et que je la connaissais peu, voir une personne que l’on a toujours connu en bonne santé partir en quelques semaines, ça bouscule ! Ce récit a été un peu ma catharsis pour surmonter cette épreuve, en plus de mes doutes et de mes problèmes personnels et professionnels, et essayer de garder la tête hors de l’eau.

Si vous ne l’avez pas lu et ne souhaitez pas vous faire dévoiler en partie le premier jet, je ne peux que vous inviter à aller la lire ! Sinon, évitez le paragraphe qui suit !

Pour l’instant je n’ai pas vraiment trop repris le début de l’histoire, mais j’ai tout de même commencé à écrire ce qui a pu se passer entre les vingt années où Narjhalla, après avoir quitté le village qu’elle avait sauvé, fini par y revenir. Il y a des points dans la première partie qui ne sont pas clairs, qui sont même un peu trop rapides, il faut encore que j’arrive à sortir les idées de ma tête, quitte à aller les chercher au plus profond de mon imagination. De même, la fin est vraiment bancale, il y a beaucoup de choses qui sont comme passées sous silence, mon défaut principal étant de mettre la charrue avant les bœufs alors que je suis en train de suivre la route.

À titre d’information, cette nouvelle contient 3 573 mots (environ huit pages), dans son premier jet. Depuis que je l’ai reprise elle en contient 6 267 (environ treize pages). Et il y a encore plein de choses à dire et à découvrir ! Je commence même à me demander si l’on pourra encore appeler cela une nouvelle…

Urgence abyssale : à maturer

Tout ce qui a été écrit sur et autour d’Urgence abyssale, mon roman commencé au cours du NaNoWriMo 2018, a été repris dans un wiki que j’utilise pour noter mes idées et développer des fiches de personnages. J’ai bien évidemment toujours l’intention de venir à bout de ce récit fictionnel, mais il faut dans un premier temps que je détermine le cheminement à prendre et où je veux en venir !

J’ai donc tout retranscrit. Il y a des choses qui me plaisent, qui ne me semblent pas trop mal, et d’autres qui connaissent les mêmes écueils que pour La Spiritiste. Il faudra également que j’améliore certains points en effectuant des recherches pour que ce ne soit pas trop farfelu. Ce n'est pas parce que c’est de la fiction que ça ne peut pas être un minimum sérieux !

Dans un premier temps je pense rédiger une page décrivant les abysséens, ce qu’ils sont, comment ils vivent, comment ils ont évolué, quelle est leur culture, quelles sont leurs technologies… Puis, à partir de là, je pourrai sans doute mieux voir comment diriger le récit, comment orienter les façons de penser et d’agir des différents groupes.

Exode : des recherches à effectuer

Ah, Exode ! Nous y voilà. C’est un projet d’écriture qui me tient à cœur depuis plusieurs années. J’ai eu l’inspiration suite à un rêve que j’ai fait. Ce rêve m’a tellement marqué que je m’en souviens toujours. C’est dire à quel point ça me travaille ! Je sais comment ça a débuté, je sais comment ça va finir. J’ai une partie de la trame dans un carnet de notes, rédigé au stylo plume, des bouts de description de différents personnages, des idées de comment sont d’autres personnages que je doit encore prendre le temps de mettre par écrit. Mais j’ai, là aussi, beaucoup de recherches à faire pour que ce ne soit pas trop capillotracté et un minimum cohérent.

Pour ce roman aussi, j’ai créé des pages dans un wiki personnel afin de m’y retrouver, de m’organiser. Je vais donc, là aussi, y développer les fiches de personnages et de plein d’autres choses que je n’ai pas encore envie de vous dévoiler tout de suite. Et comme j’ai l’intention de finir Urgence abyssale avant de m’y remettre corps et âme, il faudra attendre encore un peu. Navrée, ou pas !

 

Bref, vous l’aurez deviné, je suis de nouveau inspirée et en forme pour écrire, même si je suis toujours sur des projets différents à droite à gauche, en plus de ma vie personnelle et de ma vie professionnelle.

1 commentaire

#1  - Phigger a dit :

Ravi de te revoir parmi nous ! Hâte de te lire aussi. Ça me pousse un peu à m'y remettre, tes recherches sur les fiches de persos me tendent l'idée de simplement créer des personnages intéressants.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot tacf ?

Fil RSS des commentaires de cet article