La nébuleuse d'Ambre

Bienvenue dans mon Univers

Blocage et remise(s) en question

Rédigé par Ambre Nébuleuse 1 commentaire
Classé dans : Babillage Mots clés : doutes, écriture, urgence abyssale, carnet

Je suis très sincèrement et profondément navrée de ne plus vous avoir tenus informés depuis plusieurs mois. L’explication est toute simple : rien n’a avancé. Enfin, presque.

J’ai réussi, non sans mal, à me remettre sur le chapitre 10 d’Urgence Abyssale, il a même bien avancé en très peu de temps, mais je me retrouve de nouveau bloquée. Je vois à peu près où je veux vous emmener, mais certains chemins sont comme inaccessibles pour l’instant, quand bien même j’entrevois la suite. Un peu comme un tunnel en montagne où l’entrée serait bouchée mais dont la sortie s’écoule de façon fluide comme si les véhicules passaient à travers l’obstacle pour continuer leur trajectoire.

Est-ce que c’est ce que l’on appelle la page blanche ? Peut-être, je ne sais pas, de mon point de vue, c’est peut-être plus un manque de motivation de ma part. Est-ce que je suis moins motivée parce que ça fait un moment maintenant que ce récit est commencé ? Ou est-ce plus global sachant que cela fait plusieurs mois que j’ai de moins en moins confiance en moi pour tout ce que j’entreprends ? Est-ce que le problème vient uniquement et entièrement de moi ou d’ailleurs ? Après tout, je n’ai jamais vraiment été adepte de brider mon imagination en faisant ni en suivant un plan.

Un autre point qui explique peut-être ce blocage réside probablement dans la manière dont j’écris. Comme je l’ai déjà dit, je ne passe pas par un traitement de texte (Libre Office Writer par exemple), j’écris directement dans des fichiers au format Markdown qui sont ensuite compilés par Middleman pour le rendu sur Carnet. Ce qui veut donc dire que j’écris d’abord ces fichiers dans un éditeur de texte (Kate par exemple), ce qui leur donne un rendu brut, et je dois donc compiler le code source pour avoir un aperçu du rendu final. Ce qui alourdit du coup grandement le processus d’écriture, vous en conviendrez peut-être.

Mais du coup, est-ce que je ne me mets pas des bâtons dans les roues en procédant ainsi ? Est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux que je commence d’abord par écrire sous Writer avant de mettre en Markdown ? Et est-ce que ce ne serait pas mieux pour avoir un texte plus accessible, malgré le temps que j’ai pu passer à essayer d’avoir un site à peu près accessible ? Est-ce que je ne me prends pas un peu trop la tête au final ?

Tant de questions qui vont et viennent dans ma tête depuis des mois et qui ne trouvent pas de réponse. Et pendant ce temps, rien n’avance et je procrastine de plus en plus. Quand est-ce que je vais réussir à finir un truc dans ma vie ? Quand ?

1 commentaire

#1  - Moté a dit :

Salut Ambre,

Personnellement, je trouve que ça fait sens de bloquer. Écrire un roman, c'est un sacrément long boulot, et c'est pas évident à maintenir sur la durée. Personnellement, je n'ai jamais réussi à aller au delà de 1 ou 2 chapitres, alors honnêtement j'admire où tu en es.

Est-ce que tu as essayé peut-être d'écrire de façon non-linéaire ? Si tu bloques à un endroit, écris peut-être une autre scène future, et tu pourras toujours faire la connexion plus tard.

Pour ce qui est d'écrire au format markdown, tu peux certes passer par LibreOffice et faire un export markdown, mais sinon tu peux aussi utiliser un éditeur avec preview en direct. Personnellement, j'aime bien Typora, mais tu peux en trouver plein d'autres.

Bon courage
Moté (anciennement Phigger)

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot 8qj5ib32 ?

Fil RSS des commentaires de cet article