Urgence Abyssale : les abysséens

Rédigé par Ambre Nébuleuse Aucun commentaire

Dans ce billet, je vous présente ma vision des abysséens et de l’organisation de leur société. Cet écrit provient de mon wiki personnel et, au bout d’un certain temps de maturation et de réflexion, j’ai fini par me dire que vous seriez peut-être intéressés par ce que j’ai en tête avec cette espèce créée de toute pièce, mais sûrement influencé et inspiré par tout ce que j’ai pu lire, voir et entendre. Cette page évoluera peut-être encore au fil du temps, mais pour l’instant, elle me paraît déjà bien avancé.

Si vous ne souhaitez pas lire cette fiche dans l’immédiat, vous n’y êtes en aucun cas obligés, et je comprendrai que vous préfériez attendre que je finisse, un jour, cette histoire ! Pour les autres, je vous souhaite une bonne lecture.

Abysséens

Les abysséens sont des créatures aquatiques humanoïdes vivants dans les profondeurs marines, à plus de 2 000 mètres de profondeur, et pouvant descendre jusqu’à 5 000 mètres.

Des observations qu’ont pu faire les explorateurs humains ont rapporté que les abysséens n’utilisent généralement pas de nom de famille, bien qu’ils connaissent cette notion, préférant utiliser les prénoms ou les signes distinctifs de chacun pour se désigner mutuellement. Les abysséens peuvent choisir à tout moment un nom de famille pour interagir avec les humains.

Origine

Tout comme pour les humains, la phylogénétique de l’espèce abysséenne est complexe et manque de données pour être sûr de son origine. Il existe différentes théories plus ou moins sérieuses, mais la plus plausible sur le plan scientifique est la théorie du retour en mer.

Théorie du retour en mer

Dans la théorie évolutionniste, un être vivant aquatique est parvenu à évoluer de sorte à pouvoir vivre sur la terre ferme. Cette théorie est acceptée de façon générale par l’ensemble de la communauté scientifique.

La théorie du retour en mer fait l’hypothèse que des individus de cette espèce ont pu retourner en mer, d’où son nom. Ces individus se seraient alors reproduit avec d’autres espèces proches et auraient engendré, au fil des millénaires, les tout premiers abysséens.

Du fait de la diversité physico-chimique plus importante sous l’eau, les abysséens peuvent avoir des traits caractéristiques d’espèces endémiques en fonction des diffénces d’eau. Ainsi, des abysséens d’origine carïbéennes auront des traits caractéristiques des espèces animales aquatiques vivant dans les Caraïbes. De même, on trouve des abysséens aux traits typiques d’espèces arctiques dans la zone arctique.

Démographie

Les derniers recensements estiment la taille de la population à 1 milliard d’individus, répartis sur l’ensemble des mers et des océans. Pour mémoire, elle était de près de 10 milliards une quarantaine d’années plus tôt (estimation).

Du fait de la pollution récurrente, de nombreux abysséens ont vu leur espérance de vie diminuer drastiquement ces trente dernières années. De plus en plus d’abysséens voient leur période pré-pubère s’allonger, ce qui augmente d’autant le risque de décès avant qu’ils aient eu le temps de se reproduire. Pour les abysséens ayant une période pré-pubère normale, on estime que près de 20% d’entre eux sont, ou seront, stériles, ce chiffre semble être en augmentation.

Répartition géographique

Tout comme les êtres humains, la répartition géographique est vaste et variée. Ainsi on rencontre des abysséens dans les eaux froides comme dans les eaux chaudes. Ce qui peut perturber un humain, mais n’est pourtant pas dénué de toute logique, c’est de croiser des formes tropicales dans les eaux froides et inversement. Tout comme les humains, les abysséens ont fini par migrer dans différentes zones du globe pour des raisons personnelles ou professionnelles, au même titre qu’un japonais peut décider de s’installer aux États-Unis.

Politique

La politique abysséenne est très particulière. Tout comme pour les peuples humains, le peuple abysséen a connu différents mouvements politiques, avec plus ou moins de succès.

Près de quarante ans avant le début du récit, après des siècles de querelles, un traité de paix inter-mers est mis en place et signé entre les différents gouvernements existants. Il est décidé, suite à un référendum international, que la famille royale de l’Océan Pacifique Sud, sera celle qui représentera les intérêts des abysséens en cas de conflit dans les différents territoires.

Les abysséens ont adopté un système de revenu universel sans condition. Ce revenu est suffisant pour couvrir tous les besoins vitaux de chaque individu. L’éducation, les transports en commun et les frais de santé sont gratuits. Chaque personne est libre de travailler ou non. Près de 5% de la population a fait le choix de ne pas travailler, ou du moins de ne pas se faire rémunérer pour un certain nombre de tâches ou de services.

La famille Royale

La famille Royale du Pacifique Sud a été désignée pour la représentation de tous les abysséens. Elle n’a pas de réel poids politique en apparence, déléguant la responsabilité du royaume au gouvernement mis en place, mais elle est très appréciée et écoutée par le peuple.

L’opposition

Bien que l’essentiel de la population abysséenne soit satisfaite et heureuse du nouveau système politique, économique, et social, une partie souhaiterai le retour à un système plus proche de la république. Une autre partie souhaite quant à elle venir à un système purement anarchiste, accusant la famille royale de vouloir garder le pouvoir pour elle, ne lui faisant pas confiance quant à sa capacité à réellement déléguer.

La Révolution du Corail

Parmi les groupes opposés au régime politique en place, la Révolution du Corail est le plus tristement célèbre. Elle fut fondée par l’anarchiste Katia Michel. Ouvertement contre toute forme de gouvernement dominant, ce mouvement était également farouchement opposé à l’idée de traiter avec les humains, les estimant bien trop irresponsables pour ne serait-ce que comprendre le danger qu’ils représentent pour le reste de la planète.

Propagande auprès des abysséens et attentats envers les vaisseaux humains étaient alors monnaie courante.

Le groupe a été dissous quelques temps après la montée sur le trône du roi Aldébaran et plusieurs de ses membres ont été arrêtés et placés en détention suite à la trahison de leur ancienne meneuse.

L’École

L’École est née de la volonté d’un mouvement politique pacifique, lassé des attaques sans fin de certains abysséens contre les humains. L’objectif de cette École est de permettre d’accélérer les processus de négociations entre les deux peuples, à court terme, jusqu’à ce qu’une paix véritable et durable soit établie après que tous ce soient acceptés pour le partage de la planète, à long terme.

Dans cette école secrète, seule une poignée d’abysséens triés sur le volet sont « acceptés ». Les cours ont lieu sous forme de conférence, sans examen final, mais la présence de tous les élèves est obligatoire. Les cours ont lieu en début de matinée et en fin de soirée afin que les élèves ayant un emploi puissent continuer de l’exercer en toute discrétion.

Culture

Éducation

L’éducation est gratuite et obligatoire. Le système éducatif est différent de celui des humains, dans le sens où seuls les fondamentaux (lecture, écriture, comptage) sont considérés comme vraiment primordiaux. Chaque abysséen est ensuite libre de choisir ce qu’il veut apprendre et étudier, pouvant revenir en arrière à tout moment. La culture générale est également enseignée mais elle n’est pas sujette à évaluation, les abysséens ayant une culture d’ouverture et une société qui encourage la curiosité.

Religions

Les abysséens ont les mêmes équivalents religieux que les humains :

  • monothéiste en majorité ;
  • kathénothéisme ;
  • polythéiste ;
  • animiste ;
  • chamanisme…

(voir Les concepts de l'histoire des religions : Polythéisme, monothéisme, hénothéisme, animisme, etc. pour plus d’explications)

Ils disposent d’un certain nombre d’infrastructures religieuses et spirituelles réparties sur la surface océanique et maritime. Aussi il n’est pas rare de croiser une chapelle ou une cathédrale au détour d’une grotte sous-marine, pour peu que l’on s’y aventure suffisamment loin.

Sciences

Les sciences se font de façon différentes sur terre et dans les abysses, du fait des particularités physiques et environnementales de chaque milieu.

Tout comme les humains, les abysséens connaissent la médecine animale et abysséenne. Certains scientifiques, comme le Docteur Winston Macalister, connaissent également la médecine humaine.

Du fait de leur milieu environnemental très particulier et aux conditions plus extrêmes que le milieu terrestre, les abysséens maîtrisent parfaitement la bioluminescence depuis des milliers d’années et leur technologie hybride basée sur la symbiose est la seule existante sur la planète. Grâce à cette technologie, il leur a été possible d’accéder à un certains nombre de technologies humaines grâce à la rétro-ingénierie. C’est aussi ce qui explique que les abysséens ont des équivalents informatiques et des véhicules de transports subaquatiques. Les véhicules de transports subaquatiques hybrides, c’est-à-dire ceux qui utilisent à la fois la symbiose et la technologie humaine, adaptées pour les grandes profondeurs, sont toutefois extrêmement rares et uniquement réservés à l’armée et à certaines conditions comme la gestion des catastrophes naturelles et l’évacuation en urgence de victimes.

Arts

Tout comme les humains, les abysséens sont sensibles à l’art. C’est par la recherche de la perfection artistique que les abysséens ont pu acquérir la maîtrise de la bioluminescence.

De nombreuses œuvres d’art sculptées utilisent la bioluminescence couplée à de la roche et des algues, des gorgones, ou du corail.

La peinture existe aussi. Les abysséens utilisent un savant mélange de mousses et d’éponges avec des couleurs variées.

Le mobilier est souvent constitué de roche légère mais dense, issue des dorsales océaniques.

Les éclairages sont réalisés grâce à des bactéries bioluminescentes enfermées dans un bloc de roche à la paroi extrêmement fine pour laisser passer la luminosité.

L’écriture, bien que rendue difficile du fait du milieu aquatique, fait également partie intégrante de la société et de nombreux auteurs jouissent d’une certaine notoriété. Les artistes abysséens d’antant, lassés de devoir marteler de la roche pour l’écriture, ont réussi à mettre au point un genre de papier, constitué d’algues tressées et compressées entre elles, qui peuvent être marquées à l’aide d’un grattoir.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot pgzu ?

Fil RSS des commentaires de cet article